Cela faisait longtemps que j’avais envie de partir en Hongrie découvrir Budapest, cette ville magnifique qui fait tant parler d’elle. Budapest est réputée pour son architecture, mais aussi pour ses nombreux thermes historiques. Alors, l’idée de passer quelques jours à visiter la ville tout en me détendant dans ses bains historiques, je me suis dit on y va !

La Hongrie

Par sa position centrale et sa tradition d’accueil, la Hongrie s’avère le lieu idéal pour aborder l’Europe de l’Est.

Si, comme la plupart des voyageurs, vous débarquez à Budapest, vous vous retrouverez plongé dans une ville haute en couleur. Ici, l’animation règne aussi bien dans les cafés que sur les scènes artistique et musicale. En quittant la capitale, vous traverserez d’immenses plaines et découvrirez des lacs bordés de stations balnéaires, des villes baroques et des bourgades champêtres. N’oubliez pas de savourer ses vins de qualité, de « prendre les eaux » dans l’une des stations thermales très XIXe siècle ou d’observer les oiseaux dans certains des sites les plus propices d’Europe.

Budapest

Bienvenue à Budapest ! Entre les collines de Buda, à l’ouest, et la Grande Plaine, à l’est, Budapest déploie sa splendeur autour du fleuve, le Danube et est une destination de tourisme en vogue.

Les hommes ont façonné avec amour ce joyau architectural, génération après génération. Des édifices baroques aux bâtiments néoclassiques, de la tendance éclectique à l’Art nouveau, Budapest est l’une des perles rares d’Europe centrale.

Le passé récent est également vivant à chaque coin de rue. Le poignant monument Chaussures au bord du Danube rappelle un événement tragique de son histoire, mais Budapest a aussi voulu montrer des symboles d’espoir et de réconciliation, en faisant du bâtiment de l’ex-police secrète sur Andrássy út la Maison de la Terreur, où sont exposés les crimes et les atrocités qui y furent commis durant les régimes nazi et stalinien.

Côté cuisine, la gastronomie hongroise ne se réduit pas au goulasch ! C’est l’une des plus élaborées d’Europe : après une période d’éclipse sous le communisme, les chefs de Budapest ont su reprendre du service. Tout comme les vins hongrois, qui ont depuis longtemps acquis une renommée mondiale, des rouges charpentés de Villány au tokaj couleur de miel, sans oublier les blancs de Somló au goût prononcé d’acide minéral.

Enfin, depuis les temps anciens, on vient à Budapest pour y “prendre les eaux”. On y trouve en effet 123 sources d’eau thermale et plus de 400 d’eau minérale. Aux thermes romains ont succédé bains ottomans, établissements thermaux Art nouveau ou spa modernes où la détente et la convivialité le disputent largement aux soins que d’aucuns y viennent chercher pour apaiser leurs douleurs. En tout cas, voilà bien le meilleur remède au monde pour ce que les Hongrois appellent macskajaj (gueule de bois) !

Les Thermes

Prendre les eaux relève du quotidien à Budapest, qu’alimentent plus d’une centaine de sources thermales. Des bains de l’époque ottomane aux véritables petits bijoux Art nouveau qui contrastent avec les installations impeccablement modernes et sans âme, le choix reste une affaire de goût et de propos. Souhaitez-vous passer un bon moment, vous dégriser après une soirée bien arrosée ou bien soulager vos vieilles douleurs ?

Le Danube et ses ponts

Lien entre Buda et Pest, le fleuve, omniprésent, reste une voie de communication importante – la moins poussiéreuse de toutes surtout. Bien avant la fusion de 1873 entre les villes des deux rives, les huit ponts routiers enjambant le Danube ont assuré cette unité. Points de repère, ils ouvrent de superbes panoramas sur la rivière, les quatre du centre dominant largement l’ensemble : le pont Marguerite, le pont des Chaînes le pont Élisabeth et le pont de l’Indépendance

Le parlement

Au Palais royal, perché sur la colline du Château, côté Buda, répond, dressé immédiatement sur la rive côté Pest, le Parlement. Siège de l’Assemblée nationale à chambre unique, il aligne sur 268 m, le long du Danube, pas moins de 690 pièces, 10 cours et 27 portes. C’est le plus grand édifice de Hongrie et le lieu de conservation de la couronne de saint Étienne (dans la partie ouverte au public en visite guidée), symbole de la patrie hongroise.

Finalement

J’ai vraiment adoré cette ville ! Tout d’abord, j’ai eu un temps superbe, ce qui y fait pour beaucoup. Mais il n’y a pas que ça. J’ai trouvé les Hongrois particulièrement accueillants, l’architecture des bâtiments superbe, et les ballades à travers la ville sont un vrai bonheur !

La nightlife à Budapest est vraiment sympa. Le prix des boissons est raisonnable (surement parce que la Hongrie n’est pas passée à l’Euro) et je n’ai pas senti d’hostilité de la part des gens que j’ai croisés la nuit.

Cette ville de l’Est est un must ! À découvrir pour quelques jours à deux ou entre amis.

Source : Lonely Planet

Et vous Budapest vous connaissez ? Vous y êtes déjà allé ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire ici
Entrer votre nom ici